Chapitre 10 : La Base de données NoSQL

En regardant de plus près, notre API Rest n’est pas encore si complète que cela… Alors, je sais, ce n’est pas très réjouissant. En fait, il nous manque même un sacré morceau. Nous n’avons pas de base de données reliée à notre API Rest !

Cela signifie que pour l’instant, les données de nos pokémons ne sont pas sauvegardé entre deux utilisations de notre API Rest. À chaque redémarrage, on repart avec nos 12 pokémons de départ.

Il devient donc important de relier notre API Rest existante à une base de donnée digne de ce nom, afin de pouvoir persister les modifications, les ajouts, et les suppressions que nos clients effectuent sur nos pokémons.

Je vous préviens, ce que nous allons voir est loin d’être le chapitre le plus amusant, et cela ne va pas être très drôle. Nous allons effectuer principalement de la configuration et de l’intégration, et pas réellement du développement !

Heureusement, ce que nous allons réaliser maintenant sera un socle sur lequel nous pourrons nous appuyer. Et ce pour le reste de votre progression.