Chapitre 11 : L’API Rest et la Base de données

Nous avons plutôt bien avancé au chapitre précédent, même si cela n’était pas réellement du développement en soi. En tout cas, nous avons désormais à notre disposition une base de données, et un ODM pour interagir avec cette base de données depuis notre API Rest.

Il ne nous reste plus qu’à utiliser tout cela à présent !

Notre objectif va être simple : on veut passer par notre base de données, plutôt que par la liste des pokémons présente « en dur » dans notre code. De plus, nous devons organiser un peu mieux notre code, car pour le moment la majorité de notre code est présent dans le point d’entrée de notre API Rest.

À l’issue de ce que nous allons mettre en place, vous pourrez être fier de vous. Nous aurons une vraie API Rest qui tourne sur notre poste de travail, et qui fonctionne bien avec une base de données NoSQL en arrière-plan. On aura enfin mis en place la chaîne complète de ce qui constitue le « backend ».

En fait, nous allons passer d’une API Rest fonctionnelle… à un véritable backend complet.

Tout cela vous paraitra bien mois mystérieux…

Mais qu’attendons nous ?

Après l’effort, le réconfort. C’est parti !