4.2. Les modules Node.js intégrés

Il nous reste à nous attaquer au dernier type de modules, les modules directement intégrés à Node.js. Je vous rassure tout de suite, c’est les modules les plus simples à comprendre. On termine en douceur comme ça, vous voyez que je ne vous veux aucun mal.  😇

Alors, nous devons avoir en tête que Node.js contient directement un certain nombre de modules intégrés, que nous pouvons utiliser dans notre code sans n’avoir rien à installer. Pratique !

La liste exhaustive des modules intégrés se trouve sur la documentation officielle de Node.js.

Bien sûr, il n’y a pas besoin de les connaître tous, ce serait parfaitement inutile. Simplement, si un jour vous cherchez un module prêt-à-l’emploie, essayez d’avoir le réflexe de regarder en premier la documentation officielle de Node.js, avant d’allez chercher un module externe.

Parmis les modules fournis avec Node.js, on retrouve certains modules fondamentaux comme :

  • Le module OS : Cet acronyme signifie Operating System. C’est un module qui permet de récupérer certaines informations sur la configuration système de la machine où est exécuté le script Node.js.
  • Le module FS : Cet acronyme signifie File System. Ce module permet d’interagir avec le système de fichier de la machine qui exécute votre script Node.js.
  • Le module HTTP : C’est un module qui permet d’envoyer et de revoir des requêtes HTTP depuis vos applications Node.js. Le module Express est en partie basé sur ce mécanisme.

Et pour utiliser ces modules, pas besoin de les installer, comme ils sont déjà compris dans Node.js.

Il suffit de les importer directement dans votre code, comme vous pouvez le voir cet l’exemple fictif :

// On importe le module intégré "OS".
const os = require("os")
 
// On affiche le dossier principal de l'utilisateur grâce au module "OS".
const homeDirectory = os.homedir();
console.log(`Votre répertoire personnel est: ${homeDirectory}`);
 
// Affiche le message "C:\Users\simon".

On récupère le module intégré « OS », et on l’utilise pour afficher le répertoire personnel de l’utilisateur courant, via la méthode homeDirectory.

Vous remarquerez également que l’on utilise require de la même manière pour les modules Node.js externes et intégrés. Pour faire la différence, Node.js regarde si votre module est présent dans le dossier node_modules. Si c’est le cas, alors il s’agit d’une dépendance que vous avez installé. Sinon, il sait que c’est un module intégré.

Et bien, on dirai qu’on est bon. On vient de venir à bout d’un sacré morceau, là !

Toutes mes félicitations, nous sommes maintenant prêts à attaquer les développements de notre première API Rest.

Et pensez à prendre une pause avant d’attaquer à la suite, vous l’avez bien mérité ! 👍

Les modules JavaScript et Node.js sont toujours une source de confusion, lorsqu’on débute avec ces technologies. Cela a été une source de frustration personnelle pendant longtemps. J’avais l’impression de ne jamais vraiment comprendre ce qui se passait. J’espère que ce chapitre vous aura évité ces désagréments, et que cette histoire de modules vous paraît plus claire désormais.