10. Conclusion

Les formulaires ne sont jamais simples à développer, il faut mettre en place des processus de traitements et de validation des données pour chaque champ. Même si React et les Hooks nous simplifie la tâche grâce à l’état du composant, il nous a fallu quand même un peu de travail !

Avez-vous remarqué qu’à chaque fois que l’on soumet notre formulaire, les données concernant le pokémon sont réinialisées. Pourquoi nos changements ne sont pas pris en compte ? Nous verrons prochainement comment persister nos modifications sur un serveur distant, afin de donner une « mémoire » à notre application, et sauvegarder les données durant la navigation de l’utilisateur.

En résumé

  • Il y a deux manières différentes de développer des formulaires avec React: avec les composants contrôlés, ou avec les composants non-contrôlés.
  • React recommande fortement d’utiliser les composants contrôlés car ils sont beaucoup moins limités.
  • On utilise l’état d’un composant pour sauvegarder la structure et l’état de notre formulaire.
  • À chaque modification du formulaire de la part de l’utilisateur, il faut prévoir un traitement spécifique. Autrement dit, il est nécessaire de définir un gestionnaire d’événement pour chacun de nos champs.
  • On doit nous même appliquer des règles de validation sur un formulaire. L’utilisation des expressions régulières est une façon de faire pratique, mais libre à vous d’utiliser les traitements que vous souhaitez.
  • Si un champ n’est pas valide, il faut toujours prévoir un indicateur visuel à afficher à l’utilisateur. Ce sera beaucoup plus agréable pour lui de remplir votre formulaire en cas d’erreur.
  • Il faut toujours effectuer une validation côté serveur en complément de la validation côté client, si vous avez prévu de stocker des données depuis votre application.